Connect2Canada Logo

Le Canada prend le virage numérique à Earthx2020

Partagez cette page:

mai 5, 2020

Le Jour de la Terre 2020 a été une journée historique, non seulement parce que nous pratiquions une distanciation sociale sécuritaire pendant la pandémie de la COVID-19, mais parce que cette année marquait le 50e anniversaire du Jour de la Terre.

EarthX – un gigantesque événement sur l’environnement à Dallas – célèbre habituellement le Jour de la Terre par une semaine truffée de conférences, de projections de films, de panels et d’une exposition publique de trois jours. Rien qu’en avril 2019, la conférence avait rassemblé plus de 177 000 visiteurs, 2 000 chefs de file et exposants du secteur environnemental et 400 conférenciers. Soutenu par un partenariat avec National Geographic, l’événement EarthX 2020 qui avait été planifié promettait d’être le plus important à ce jour.

Cette année, le consulat général à Dallas avait planifié de lancer un kiosque interactif multidimensionnel mettant en vedette l’innovation canadienne dans plusieurs secteurs, y compris des séances de réalité virtuelle présentant des destinations d’écotourisme à travers le Canada, tout en faisant mieux connaître les défis communs grâce à des stations interactives.

Lorsque EarthX est passé à une plateforme numérique, le consulat de Dallas a dû changer de tactique pour inclure la perspective du Canada. Étant donné que notre environnement et nos systèmes énergétiques sont tellement interconnectés ici en Amérique du Nord, le consulat a voulu s’assurer de souligner le leadership et l’engagement du Canada envers la gérance de l’environnement au cours de cet important forum.

Lors de la célébration du 50e anniversaire du Jour de la Terre, qui a été diffusée en direct le 22 avril, la consule générale de Dallas, Dr Rachel McCormick, a présenté une brève réflexion sur l’importance du 50e anniversaire du Jour de la Terre et sur l’engagement du Canada en faveur de l’action climatique.

Dans ce nouveau format virtuel, la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, a pu participer à deux panels. Le 23 avril, elle était présente à la conférence EarthX-National Geographic Cities avec le maire de Los Angeles, M. Eric Garcetti, et avec la secrétaire à l’environnement de la ville de Mexico, Mme Marina Robles, pour une discussion portant sur la solution de résilience dans les mégapoles nord-américaines. Le lendemain, la mairesse Plante s’est jointe à la vice-présidente de Ceres, Mme Anne Kelly, et au contre-amiral (à la retraite) de la US Navy Steven G. Smith, maintenant directeur du Bureau de la planification des catastrophes et de la gestion des risques à la US Small Business Administration, pour une discussion sur la planification des catastrophes naturelles.

Le 24 avril, M. Steve Oldham, PDG de Carbon Engineering dont le siège est en Colombie-Britannique, a discuté de la capture de CO2 directement dans l’air pour le carburant de transport renouvelable dans le cadre de la conférence EarthX Renewables. Carbon Engineering est un chef de file de l’industrie pour ce qui est de la commercialisation de la technologie révolutionnaire de capture directement dans l’air. Le même jour, la consule générale McCormick a diffusé en direct une présentation intitulée « Action et innovation pour le climat au Canada: énergie propre, capture du carbone et prospérité économique » en complément à la Conférence sur les énergies renouvelables. La CG McCormick a décrit les piliers du plan d’action climatique du Canada, notamment la tarification de la pollution par le carbone, les mesures d’atténuation complémentaires dans tous les secteurs, l’adaptation et la résilience climatique, ainsi que les technologies propres, l’innovation et les emplois.

Comme c’est le cas pour le test qu’impose le changement climatique lui-même, les périodes de grands défis peuvent également susciter des opportunités en matière d’innovation. EarthX a pu toucher de nouveaux publics grâce à l’expérience virtuelle Earthx2020; en effet, plus de 550 000 personnes dans plus de 60 pays étaient à l’écoute. Nous espérons que le public du monde entier a pu en apprendre un peu plus sur les mesures prises par le Canada pour lutter contre les changements climatiques et effectuer la transition vers une économie à croissance propre et carboneutre d’ici 2050.

Produits connexes