Connect2Canada Logo

Coopération et innovation au-delà des frontières à l’ère de COVID-19

Partagez cette page:

avril 27, 2020

En période de difficultés comme celle qui est survenue après l’explosion à Halifax en 1917, ou encore lors des attaques terroristes du 11 septembre, le Canada et les É.-U. ont toujours été là l’un pour l’autre. L’actuelle pandémie de COVID-19 ne fait pas exception, et cela a été particulièrement manifeste dans le cas de nos économies très connectées et intégrées. Les exemples ci-dessous présentent des entreprises canadiennes et étatsuniennes de plusieurs secteurs qui s’adaptent et travaillent ensemble en ces temps difficiles, alors que le besoin n’a sans doute jamais été aussi grand. Au cours des prochaines semaines, surveillez Connect2Canada pour découvrir plus de récits mettant en lumière l’importance d’une collaboration transfrontalière continue entre nos populations, nos collectivités et nos entreprises.

TRANSPORT

Tout au long de la pandémie, la disponibilité de l’équipement de protection individuelle (EPI) a été un domaine de préoccupation pour les travailleurs de la santé canadiens et américains et pour ceux des autres secteurs essentiels. Pour aider à fournir cet équipement essentiel aux deux pays, dans la première semaine d’avril, Volvo Trucks North America a déployé deux camions de Speedy Transport, dont le siège est à Toronto, et il a livré 500 000 masques N95 à ceux qui en avaient besoin au Canada et aux États-Unis.

ÉQUIPEMENT DE SPORT

Habituellement, la fin avril amène les séries éliminatoires de hockey de la LNH, et nous sommes tous bien installés sur nos canapés et rivés à nos téléviseurs. Mais comme la saison est reportée indéfiniment à cause de la pandémie, Bauer Hockey a adapté ses chaînes de montage et a commencé à fabriquer des masques de protection dans ses installations de Montréal et de Liverpool (New York). Pour s’assurer que les masques ne sont utilisés que par des travailleurs de la santé, Bauer vend les masques exclusivement aux établissements médicaux au Canada et aux États-Unis.

AUTOS

Pour aider à augmenter le nombre de ventilateurs auxquels ont accès les Canadiens et les Américains touchés par la COVID-19, Ford Motor Company a réorganisé sa fabrication pour créer des respirateurs, des ventilateurs et des écrans faciaux dans ses installations du Michigan. Ford Canada a également commencé à produire 100 000 écrans faciaux dans son usine de Windsor (Ontario). L’équipement sera essentiel pour aider les Canadiens et les Américains à se rétablir du virus.

TEXTILES

L’entreprise canadienne FELLFAB, qui fabrique des produits textiles pour les avions, les trains et les industries de la défense, a réorganisé ses installations pour produire des produits médicaux essentiels, notamment des masques, des blouses, des tentes, des abris et des housses de matelas. Son siège de Hamilton (Ontario) fabrique des masques, des blouses et des tenues de chirurgien pour les hôpitaux locaux et les organismes gouvernementaux. Ses installations de Fort Worth (Texas) et d’Atlanta (Géorgie) ont établi un partenariat avec le fabricant de tissus pour meubles Kaas Tailored dans le cadre d’un « Défi d’un million de masques » pour fournir des masques médicaux au Providence Healthcare Group. Et son site de Mooresville (Caroline du Nord) produit également des abris soudés et cousus pour les centres de tests de la COVID-19.

NUCLÉAIRE

L’équipement médical de protection – notamment les gants chirurgicaux, l’habillement et les écrans faciaux – nécessite une stérilisation rapide lorsqu’une réutilisation fréquente est nécessaire, ce qui est devenu une nécessité dans certaines régions des É.-U. pendant la pandémie. Un processus connu sous le nom d’irradiation peut stériliser l’équipement en moins d’une journée, alors que les méthodes plus traditionnelles peuvent prendre de 7 à 14 jours. En Ontario, un isotope appelé cobalt 60, essentiel au processus d’irradiation, est produit par des installations nucléaires qui sont exploitées par la Bruce Power et Ontario Power Generation. Nordion, une entreprise dont le siège est en Ontario, traite et distribue le cobalt-60 dans plus de 40 pays du monde, y compris aux États-Unis, auxquels il fournit la grande majorité des isotopes.

PÂTE ET PAPIER

L’usine de papier Harmac Pacific à Nanaimo (Colombie-Britannique) est le seul producteur au monde de la pâte à papier de qualité particulière qui est utilisée dans la fabrication des masques chirurgicaux et des blouses chirurgicales. En réponse à la pandémie, l’entreprise a doublé ses exportations de pâte vers un producteur de masques et de blouses des É.-U. Les produits finis sont ensuite utilisés par les travailleurs en première ligne, non seulement aux États-Unis, mais aussi au Canada.

Articles connexes: