Connect2Canada Logo

Leadership des É.-U. en matière spatiale: une perspective canadienne

Partagez cette page:

février 24, 2020

Un leader doit être beaucoup de choses, mais il doit surtout inspirer et permettre aux autres de parvenir à des objectifs communs. En matière spatiale, il y a un leader manifeste. En tant qu’astronaute de l’Agence spatiale canadienne et membre actif de l’Aviation royale canadienne, je travaille de concert avec mes collègues étatsuniens au Johnson Space Center. Selon moi, les États-Unis ont toujours été un leader mondial en matière spatiale, et ils continueront de l’être, parce qu’ils agissent comme le font les leaders: fixer des objectifs ambitieux et permettre aux contributeurs talentueux d’intégrer l’excellence.

L’exploration spatiale fait ressortir le meilleur de l’humanité. Nous devons toujours être attentifs à utiliser l’espace pour rassembler. Tout être humain qui a admiré notre Planète depuis l’espace est animé d’une vive passion pour un avenir où tous les habitants de la Terre travailleraient ensemble à créer une vie meilleure partout dans le monde.

Malheureusement, les tensions géopolitiques sont une réalité de notre monde d’aujourd’hui; la Station spatiale internationale (SSI) reste toutefois une merveille de la technique et de la diplomatie qui sert d’exemple de ce qui est possible. Malgré les défis que nous affrontons sur la Planète, tous les partenaires du domaine spatial ont gagné le respect mutuel, et nous remettons nos vies entre les mains les uns des autres.

Dès mon jeune âge, les images des Étatsuniens se tenant sur la Lune ont été la source de mon inspiration à explorer, et j’ai renforcé ma motivation à viser l’excellence en regardant les Canadiens à bord de la navette spatiale. Quand, de l’intérieur, j’effectue une rétrospective, je découvre pourquoi la relation Canada–É.-U. en matière spatiale s’est avérée fructueuse pour nos deux nations. Depuis 1962, alors que les É.-U. ont permis au Canada d’être le troisième pays à rejoindre les nations spatiales grâce au lancement de notre satellite Alouette-I, nous édifions un partenariat qui repose sur le fusionnement de nos meilleures innovations en vue d’un bénéfice mutuel.

Les États-Unis ont été le chef de file mondial grâce au programme Apollo. Cet objectif incroyable pour toute l’humanité a servi, pour de nombreux Canadiens, de cri de ralliement pour apporter d’importantes contributions au programme, et il a nourri l’innovation dans nos deux pays. Une fois de plus, les É.-U. ont inspiré la grandeur grâce à la navette spatiale, et celle-ci nous a permis d’inventer la robotique spatiale – l’héritage du bras canadien qui nous sert quotidiennement à bord de la SSI – et nous fait déboucher maintenant sur une troisième génération de technologie robotique spatiale canadienne, tandis que nous nous joignons à la NASA dans la mise en place de la station spatiale lunaire Gateway.

Aujourd’hui, le partenariat Canada–É.-U. en matière spatiale continue de tirer parti de nos réussites. Nous ne nous faisons pas concurrence dans l’espace; nous avons plutôt trouvé des spécialités de niche qui stimulent l’innovation et le commerce dans nos pays respectifs, spécialités qui se combinent pour offrir une capacité partagée à servir nos citoyens. De la communication à l’observation de la Terre, en passant par la science, la connaissance de la situation spatiale et la sécurité de l’Amérique du Nord, nous donnons l’exemple de ce qui est possible grâce à la coopération.

L’espace change rapidement. Les défis sont immenses, non seulement du point de vue de l’exploration, alors que nous entreprenons notre périple vers la Lune, mais aussi du point de vue de la géopolitique et de la sécurité. Si nous voulons tirer parti de la puissance discrète qu’offre l’espace pour guider le monde par notre exemple de coopération exceptionnelle, nous devons être à l’avant et y être ensemble.

La relation Canada-É.-U en matière spatiale est unique et puissante. Elle donne un exemple important sur la scène mondiale. Les dirigeants doivent continuer de permettre à nos industries spatiales respectives d’innover et de créer des emplois d’avenir pour nos citoyens. De façon tout aussi importante, nous devons élever l’espace à la hauteur de nos conversations diplomatiques du plus haut niveau, car l’espace devient un domaine plus stratégique partout dans le monde. Le leadership des É.-U. en matière spatiale nous a menés à un point où nous nous complétons. Ensemble, nous nous efforçons d’accomplir ce qui peut sembler incroyable, à la fois sur le plan technique et diplomatique, et ce, en tirant parti de la coopération spatiale et en guidant le monde au profit de tous.

Col. Jeremy Hansen, astronaute de l’Agence spatiale canadienne

Articles connexes: