Connect2Canada Logo

La migration du papillon monarque incite le soutien du Canada au jardin des pollinisateurs du Waterloo Greenway d’Austin

Deux fois par année, des centaines de milliers de papillons monarques effectuent un voyage migratoire étonnant à travers l’Amérique du Nord. Des aires de reproduction dans le sud du Canada et l’est des États-Unis jusqu’aux sites d’hivernage au centre du Mexique, le cycle annuel est considéré comme la migration la plus longue et la plus complexe de toutes les populations de monarques dans le monde. Chaque année, quatre générations de monarques se lancent dans cet impressionnant voyage.

Malheureusement, la migration des monarques est toutefois menacée. La déforestation et la conversion des prairies en terres agricoles le long de la voie migratoire ont contribué à la carence de lieux de reproduction et de repos essentiels. Les gouvernements du Canada, des États-Unis et du Mexique ont uni leurs efforts pour assurer la survie de cette migration unique et spectaculaire.

Récemment, à Austin, au Texas, le consulat général du Canada à Dallas a appuyé une initiative visant à aménager une partie du Waterloo Greenway en une halte accueillante pour les monarques. Grâce à des efforts de collaboration, un jardin de pollinisateurs a été aménagé dans le « Central Park » d’Austin – une zone de 11 acres du Greenway située à quelques pâtés de maisons du Capitole du Texas. Le jardin est orné de plantes indigènes favorables au monarque, notamment la Phyla à fleurs nodales, l’Eysenhardtia texana et le Lilium Michauxii, et est certifié et enregistré par Monarch Watch, un organisme à but non lucratif situé à l’Université du Kansas dans le cadre du programme Monarch Waystation. Le consulat général du Canada à Dallas a eu le plaisir de contribuer à cet important projet de protection des pollinisateurs et de la voie migratoire, soulignant davantage la collaboration trilatérale Canada-États-Unis- Mexique dans la protection des papillons monarques et de la faune.

Les papillons monarques jouent un rôle important comme pollinisateurs à chaque étape de leur grande migration. Fournir et préserver des habitats le long de la voie migratoire contribue à remplir le rôle des papillons dans la pollinisation des plantes qui sont essentielles à la protection de l’équilibre et de la biodiversité de nos écosystèmes.

Il n’est donc pas surprenant que le papillon monarque soit au cœur du logo de la Commission de coopération environnementale (CCE), un organisme intergouvernemental établi en 1994 dans le cadre de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement. La CCE travaille à soutenir la coopération entre le Canada, les États-Unis et le Mexique pour s’occuper des enjeux environnementaux qui touchent les trois pays. Le jardin des pollinisateurs au Waterloo Greenway est l’un des exemples les plus récents de cette histoire de collaboration qui a cours depuis 28 ans.

Produits connexes