Connect2Canada Logo

Souligner le Mois de l’histoire des Noirs au pays et à l’étranger

Partagez cette page:

février 3, 2020

Pendant le Mois de l’histoire des Noirs au Canada, nous célébrons les réalisations des Canadiens noirs et leurs contributions à l’édification du Canada comme pays diversifié, accueillant et prospère sur le plan culturel.

Depuis l’arrivée de l’interprète et navigateur Mathieu Da Costa dans les années 1600, les personnes d’ascendance africaine ont été un volet essentiel de la base même de l’identité et de l’histoire canadiennes.

Après la Révolution américaine, le gouvernement britannique a offert le passage au nord, vers la liberté, à plus de 3 000 esclaves, et il a affranchi les Canadiens noirs. Beaucoup ont grossi les rangs des Loyalistes noirs et se sont installés en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard. En 1793, on a déclaré l’affranchissement officiel de ces colons. Au cours des années 1800, plus de 30 000 esclaves qui étaient aux États-Unis sont arrivés au Canada, dont plus de 700 avec Harriet Tubman via le Chemin de fer clandestin.

Les Canadiens noirs se sont battus pour leur pays depuis la guerre de 1812 jusqu’aux Première et Deuxième guerres mondiales et bien au-delà. Mais ce n’est qu’en 1944 que le gouvernement a promulgué la Racial Discrimination Act qui interdisait toute manifestation de discrimination ethnique, raciale et religieuse. De nos jours, le Canada participe au mouvement mondial pour la promotion des droits des Noirs, tandis que les Canadiens noirs continuent d’apporter leur contribution à l’identité canadienne et à notre histoire.

Bien sûr, l’histoire du Mois de l’histoire des Noirs au Canada a des racines bilatérales. En 1926, Carter G. Woodson, un historien afro-américain de l’Université de Harvard, a proposé que l’on dédie un moment en particulier pour célébrer les réalisations des Afro-Américains et promouvoir l’histoire des Noirs aux États-Unis. Peu de temps après, les célébrations de l’histoire des Noirs se sont également répandues au Canada. En 1976, aux États-Unis, ces célébrations sont passées d’un seul jour, à une semaine et à un mois complet.

Cependant, il faudra plus de 30 ans au Parlement canadien pour désigner officiellement février comme le Mois de l’histoire des Noirs. En décembre 1995, la première Canadienne noire élue au Parlement, l’honorable Jean Augustine, a déposé une motion pour que février soit officiellement désigné comme le Mois de l’histoire des Noirs au Canada. La Chambre des communes a adopté la motion à l’unanimité. Mais ce n’est qu’en mars 2008 que le Parlement a adopté la motion reconnaissant les contributions des Canadiens noirs et février comme le Mois de l’histoire des Noirs.

En plus de reconnaître la contribution qu’ont apportée les Canadiens noirs à l’édification de notre nation, le Mois de l’histoire des Noirs est un temps pour nous informer. Au Canada, de nombreux organismes font la promotion de l’histoire des Canadiens noirs et de son importance, tant au pays que dans le reste du monde.

Cette année, tous les Canadiens, au pays et à l’étranger, sont invités à participer au Mois de l’histoire des Noirs et à le célébrer. En 2020, le thème du Mois de l’histoire des Noirs est : « Canadiens d’ascendance africaine : guidés par le passé, marchons vers l’avenir ». Il est inspiré par le thème des Nations Unies dans le cadre de la « Décennie internationale pour les personnes d’ascendance africaine (2015-2024) ».

Assurez-vous de consulter notre page d’événements pour connaître les prochaines activités du Mois de l’histoire des Noirs à l’intention des Canadiens à Washington D.C. et aux États-Unis.

Articles connexes: