Connect2Canada Logo

Coopération arctique

Partagez cette page:

juillet 22, 2019

Le 17 juillet, l’Ambassadrice adjointe Kirsten Hillman a pris la parole lors d’une table ronde sur l’état de la diplomatie de l’Arctique organisé par le US Arctic Research Commission et l’Institut polaire du Wilson Center.

Au cours des deux dernières décennies, le paysage de l’Arctique a changé physiquement et économiquement, en grande partie à cause du changement climatique. L’ambassadrice adjointe a souligné que compte tenu de la transformation de la région, la collaboration avec et entre les gouvernements à tous les niveaux, ainsi qu’avec les communautés autochtones, les scientifiques, le secteur privé, et les experts techniques et politiques était de la plus haute importance.

Pour notre part, Kirsten Hillman a expliqué que la politique étrangère du Canada concernant l’Arctique repose sur la vision d’une région stable, sûre et régie par des règles, avec une croissance économique dynamique, des communautés du Nord vibrantes et des écosystèmes sains et productifs. En ce qui concerne les gens, personne n’a de meilleure connaissance du Nord que ceux qui y vivent et qui sont affectés par les changements environnementaux. En conséquence, nous progressons dans la cogestion de l’Arctique avec les peuples autochtones, en incorporant les connaissances autochtones et en veillant à respecter les droits traditionnels et leur utilisation dans les zones protégées.

Elle a souligné que l’Arctique est une zone de paix et de stabilité. Les États doivent respecter l’ordre international fondé sur des règles pour qu’il en reste ainsi. Cette stabilité est le fruit d’une coopération étroite entre les États arctique et le Conseil de l’Arctique. En suivant les exemples des premiers peuples de notre Nord, nous nous engageons à collaborer avec nos partenaires afin d’assurer un avenir solide, prospère et durable pour l’Arctique.

Liens connexes: